La transition de l'apprentissage en face à face à l'apprentissage en ligne : maintenir une expérience engageante

Par Lynsey Duncan, conceptrice pédagogique, Creative Services D2L

Vous donnez un cours dans une salle de classe traditionnelle en face à face (F2F) depuis des années et vous le connaissez par cœur. Semestre après semestre, vous recevez des critiques élogieuses de vos étudiants pour votre façon d'enseigner. Mais vous devez maintenant intégrer votre cours dans un programme entièrement en ligne et vous ne savez pas par où commencer. Vous craignez également qu'il devienne ennuyeux et sans vie, avec des pages de contenu statique, comme les autres cours en ligne que vous avez vus.


Cela ne doit pas nécessairement être comme ça!

Cet article vous fournira quelques conseils et astuces du métier pour transformer un cours en face à face en un cours entièrement en ligne en conservant l'engagement et à l'expérience de l'apprenant.

Cela commence par la planification de votre cours

Lors de la transition du face à face à un cours en ligne, la meilleure chose à faire est une planification méticuleuse avant de mettre les doigts sur un clavier. Idéalement, vous voulez que l'ensemble du cours soit planifié, préparé et créé avant qu'il ne soit ouvert aux étudiants pour en garantir la cohérence et donner une meilleure expérience à l'apprenant.

Analyser la structure actuelle de votre cours

Analysez votre plan de cours (ce qui a fonctionné en classe n’est peut-être pas aussi efficace en ligne) et établissez les objectifs du cours et les résultats d'apprentissage des différents modules. Dans ce sens, réfléchissez à la répartition de vos modules / unités / leçons et décidez combien de temps vous voulez que vos apprenants passent sur chaque élément ou sujet. Cela vous aidera à réorganiser votre plan de cours et à déterminer combien de modules / leçons vous devez planifier. Assurez-vous d'aligner les résultats d’apprentissage des modules avec les résultats d’apprentissage de votre cours.

Déterminez quel sera votre rôle en tant qu’enseignant dans ce cours. Combien de temps allez-vous consacrer chaque semaine à la modération ou à l’animation de votre cours? Ceci vous aidera à décider de votre stratégie d'évaluation et de votre niveau d'engagement avec le groupe.

Rassembler les contenus du cours

Recensez les contenus et les ressources que vous utilisez en ce moment pour votre cours en face à face. Cela inclut des vidéos, des sites Web, des articles, des manuels, des anecdotes, etc. Vous pourrez construire vos leçons autour de ces ressources. Déterminez quels outils du système de gestion des apprentissages (SGA – Brightspace) vous souhaitez utiliser et comment vous les utiliserez.

Planifier votre stratégie d’évaluation et vos grilles d'évaluation

La variété est clé et les évaluations qui incorporent des éléments portant sur plusieurs résultats d'apprentissage seront plus engageantes pour vos apprenants.

  • Les quiz sont efficaces pour fournir une rétroaction immédiate, mais de nombreux quiz et tests peuvent encourager la fraude ou le partage des réponses et réduire l'engagement de l’étudiant. Utilisez-les avec parcimonie.
  • Les discussions encouragent la réflexion critique et le partage des connaissances entre camarades de classe, mais nécessitent un peu de modération de votre part, et en inclure trop peut entraîner une baisse de la participation des apprenants.

Fournissez des grilles détaillées pour toutes les évaluations notées qui expliquent clairement quelles sont les attentes pour chaque devoir et comment les apprenants seront évalués.

Rédiger du contenu

Vous avez établi votre plan de cours et vous avez une idée de la façon dont vous souhaitez structurer vos leçons et vos évaluations. Maintenant, vous pouvez être créatif et construire ces leçons!

Déterminer le ton

Pensez au ton de votre cours – sera-t-il plus traditionnel ou plus un dialogue avec vos étudiants? Les cours avec la plus grande implication des apprenants sont ceux qui se lisent comme une conversation plutôt que comme un manuel.

Rédiger les leçons

Tenez compte du contenu et des ressources que vous avez rassemblés ainsi que du plan de cours / plan de leçon lorsque vous rédigez vos leçons, et construisez-les autour de celles-ci. Ne comptez pas sur vos ressources pour parler à votre place; pour une meilleure expérience d'apprentissage, elles devraient être complémentaires à votre contenu et utilisées uniquement lorsqu'elles améliorent la leçon.

Réfléchissez à la façon dont vous donneriez la leçon en face à face et écrivez-la de manière similaire; vous voulez donner une explication du sujet, avec des exemples et des détails à l'appui si nécessaire pour donner à vos apprenants une compréhension globale.

Points importants (puces) ou paragraphes?

Bien que les puces fonctionnent bien sur PowerPoint, elles ne se traduisent pas bien dans l'apprentissage en ligne. Pourquoi? Parce qu'elles nécessitent souvent des explications orales de la part du présentateur. Avec le Web, utilisez des phrases et des paragraphes complets pour développer pleinement les idées et démontrer les liens entre les concepts. Les listes à puces ont aussi un temps et un lieu – des listes d'exemples ou d'idées qui ne nécessitent aucune explication supplémentaire.

Fournir des instructions claires

Pensez toujours aux instructions. Dans un environnement en ligne, elles doivent être détaillés et explicites. Plus vous réfléchissez à vos instructions, moins les étudiants enverront de courriels avec des questions ou des demandes d’éclaircissement. Pour vous aider, réfléchissez aux questions que les élèves posent fréquemment en classe et tenez-en compte au fur et à mesure que vous écrivez.


Évitez la redondance

La beauté de l'apprentissage en ligne est que les apprenants peuvent revenir en arrière et relire / revoir le contenu autant de fois qu'ils le souhaitent. Vous n'avez pas besoin de répéter ce que vous dites encore et encore comme vous le feriez dans une classe face à face; cependant, fournir plusieurs exemples différents pour illustrer les sujets aidera les apprenants à comprendre les concepts de façon plus efficace.

Maintenir l'engagement des apprenants

Incorporer l'interactivité

Pensez à ce que vous faites en classe pour rendre un sujet interactif et engageant – discussions, participation active, travaux de groupe, etc. Ce n'est pas parce que vous déplacez le cours en ligne que vous devez abandonner ces stratégies. Il existe de nombreux outils dans Brightspace, tels que les Discussions (et sa fonction de Groupe) qui peuvent être utilisés pour maintenir l'interaction des étudiants en ligne.

Explorez également les outils externes à Brightspace et les médias sociaux pour augmenter la ludification et l'enthousiasme. Des outils tels que Wikis, Quizlet, Sporcle, Powtoon, Google Docs et le reste de sa suite, et les médias sociaux sont rapides à configurer et peuvent offrir d’autres possibilités pour incorporer l'engagement dans vos pages de contenu.

Apparence visuelle

Pensez également à l'attrait visuel. Vous sentez-vous motivé en regardant la leçon? Pourquoi ou pourquoi pas? Y a-t-il des sections de contenu que vous ou vos apprenants ignorent? L'ajout de titres, d'images, d’encadrés de couleurs supplémentaires nécessite un effort minimal, mais peut augmenter considérablement le temps que les apprenants passent sur une page particulière.

Profiter des occasions d'apprentissage personnalisées

Tener compte des différentes préférences d'apprentissage

Avec l'apprentissage en ligne, il est plus facile de façonner l'apprentissage pour correspondre à diverses préférences d'apprentissage. Présentez chaque sujet à l'aide d'une variété de textes, d'images, de vidéos et d'outils interactifs pour fournir quelque chose à chaque type d’apprenant. Soyez créatif – créez vos propres vidéos ou enregistrements audio pour présenter une partie du contenu. Encore une fois, la variété est la clé pour une expérience d'apprentissage maximale.

Parcours d'apprentissage individualisés pour une meilleure expérience

Tout le monde n'apprend pas au même rythme. Les parcours d'apprentissage individualisés maximisent les possibilités offertes par l'environnement en ligne et le Web pour fournir des ressources et des pratiques supplémentaires aux apprenants qui peuvent avoir des difficultés sans obliger ceux qui ont déjà saisi la matière à devoir lire des explications supplémentaires. L’avantage est que cela ne nécessite que peu d'efforts de votre part en tant qu’enseignant, car vous n'avez à mettre en place ces ressources qu'une seule fois et les étudiants pourront y accéder en partie ou en totalité, seulement si elles sont nécessaires pour solidifier la compréhension.

Éléments supplémentaires à considérer


Accroître l'efficacité

Vous ne voulez pas vous retrouver dans l'obligation de répondre à la même question de plusieurs étudiants par courriel? Envisagez d’utiliser un forum de discussion pour la FAQ de la classe afin de pouvoir modérer et répondre à la question d'un étudiant pour que toute la classe puisse la voir. L'avantage de cette discussion est que d'autres étudiants sont susceptibles de répondre à ces questions pour vous, ce qui crée un environnement plus collaboratif.

Réviser constamment

Les cours en ligne ne doivent jamais rester immuables – il y a toujours place à l’amélioration. Après une ou deux itérations du cours, ajustez-le pour améliorer l'expérience d'apprentissage de la prochaine cohorte. Utilisez les questions que les apprenants posent pour identifier ce que vous devez modifier/clarifier. Ou peut-être avez-vous trouvé des étudiants, aux prises avec un sujet ou une leçon, revenir en arrière sur le matériel affiché. Révisez cette leçon pour déterminer ce qui peut être amélioré (consignes? ton? style de présentation? niveau d'engagement?).

Image

Traduction – Alain Erdmer avec l’aide de l’outil Google Traduction (https://translate.google.ca/) |10 mars 2020